Formation et chômage, est-ce compatible ?

Vous venez récemment d’être licencié ? À cet effet, vous êtes dans le statut de demandeur d’emploi. En attendant le prochain recrutement ou bien la nouvelle opportunité, la meilleure solution qui s’offre à vous consiste alors à suivre une formation qui vous permet de gagner en compétences, d’élargir votre horizon, vous initier à un nouveau métier, etc.Eh oui !Quelles que soient les raisons et les situations, il est toujours possible de se former pendant une période de chômage.

Se former pendant une période de chômage, un droit fondamental

Peu importe le motif du licenciement ou la raison qui vous amène au statut de demandeur d’emploi, vous devez impérativement savoir que vous pouvez avoir le privilège de bénéficier d’une formation afin de vous perfectionner dans votre domaine ou bien de changer complètement de filière. Autrement dit, il s’agit d’un droit fondamental que vous pouvez jouir même dans une situation critique vous empêchant de générer de revenu. Vous devriez également savoir qu’il est possible de toucher une indemnité durant la période de formation. Quoi qu’il en soit, tous les genres de formations sont en principe envisageables à condition qu’elles soient conventionnées par une entité reconnue par Pôle Emploi.

Les conditions pour suivre une formation quand on est chômeur

Avant tout, un nouveau dispositif est établi afin d’aider les demandeurs d’emploi à mieux gérer leur situation. Il s’agit entre autres du conseil en évolution professionnelle. Ce dernier vous offre l’opportunité de concevoir un projet de formation personnalisé à travers les services de Pôle Emploi, ainsi que les autres opérateurs œuvrant dans le secteur de l’emploi.À l’exemple du Cap Emploi, du Fongecif, de l’APEC ou encore des missions locales. Dans tous les cas, la formation en question devrait s’inscrire dans le cadre du PPAE ou Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi. Ce dernier qui est conçu en commun soit avec un conseiller de Pôle Emploi soit avec un conseiller ou une entité qui participe au service public du travail et de l’emploi.

Des exemples d’indemnités perçues durant la formation

Si vous avez droit à des indemnités de chômage à la suite de votre licenciement, sachez désormais que vous pouvez toujours les toucher même pendant une période de formation. Toutefois, votre statut va changer suivant la situation. Ainsi, si vous bénéficiez par exemple de l’ARE ou Allocation d’aide au Retour à l’Emploi, celui-ci changera automatique en AREF (Allocation d’aide au Retour à l’Emploi Formation) dès lors que vous partez en stage. En outre, si vous ne bénéficiez pas de l’ARE au début de la formation, vous pouvez toujours bénéficier d’une indemnité de formation offerte par Pôle Emploi ou REFE (Rémunération de Formation Pôle Emploi).Dans ce cas, il vous faudrait suivre un stage conventionné par l’entité en question. De plus, vous ne devez en aucun cas être bénéficiaire de l’ARE.À part cela, il y a également la RFF ou rémunération de fin de formation et le CIF (congé individuel de Formation). Bref, il est tout à fait possible de se former pendant une période de chômage pour acquérir de nouvelles compétences, tout en percevant une indemnité de formation.

Reconversion : existe-t’il des formations rémunérées ?
Comment reprendre ses études quand on est salarié ?