Le CAP : le sésame pour devenir coiffeur

Le métier de coiffeur est une vocation dont les débouchés sont reliés au domaine de la mode avec ces tendances au changement rapide. Manier le shampoing en passant à la coupe comme un maître nécessite une formation adaptée et le CAP coiffure est indispensable pour toute personne souhaitant en faire sa carrière professionnelle.

Devenir coiffeur

Le Certificat d’Aptitudes Professionnel est le seul diplôme demandé pour travailler dans le domaine de la coiffure, le CAP coiffure correspond à un diplôme national de niveau 5 et celui-ci permet l’apprentissage des techniques essentiels du métier de coiffeur. Il peut être réalisé durant le parcours scolaire classique au sein d’un lycée ou une école de coiffure mais aussi à distance par le biais d’un organisme offrant l’option de formation par correspondance. En effet, la formation dure pendant une période moyenne de 2 ans et associe les cours théoriques et pratiques en plus d’avoir l’opportunité d’effectuer des stages. La durée de formation est réduite à un an si le candidat a déjà passé un autre CAP ou un BEP. Il est également possible de suivre un CAP en alternance à travers un contrat d’apprentissage et une fois le CAP obtenu, la personne est en mesure d’intégrer un salon de coiffure.

Intégrer un CAP coiffure

Pour s’inscrire à un CAP coiffure, un niveau d’étude de 3ème est exigé et la majorité des admissions se font par l’intermédiaire de dossier de candidature suivi d’un entretien de motivation. La formation est aussi une possibilité pour toutes personnes entamant une reconversion professionnelle ou les demandeurs d’emplois qui peuvent suivre une formation en coiffure. Passer le CAP en candidat libre demande néanmoins le suivi d’une formation de coiffure dans le cadre d’une Validation des Acquis de votre Expérience ou VAE.

L’examen du CAP est composé d’unités professionnelles incluant l’usage des différentes techniques de coiffure, notamment la coupe, forme et couleur ainsi que les préventions sur la santé et l’environnement. Ensuite les unités générales intégrant les matières classiques retrouvées au lycée, à savoir Français Histoire-Géographie, Mathématiques, Education Physique et Sportive en plus d’épreuve facultative comme Anglais.

Après le CAP

Les titulaires du CAP entrent directement dans le monde du travail en commençant principalement comme apprenti coiffeur dans un salon de coiffure mais ils peuvent tout autant poursuivre leurs études dans le but d’obtenir un Brevet Professionnel de coiffure, incontournable pour tous ceux voulant ouvrir leurs propres salons de coiffure. Les spécialisations tel styliste visagiste sont disponibles en optant pour une Mention Complémentaire d’une durée d’un an après obtention du CAP.

Comment parfaire votre art en extension de cils ?
Maquillage permanent : suivre une formation diplômante